Corinne Mercadier est née en 1955.
Elle vit et travaille à Paris.

Elle est représentée par la Galerie Les filles du calvaire à Paris.

Vit et travaille à Paris

Elle est représentée par la Galerie Les filles du calvaire à Paris

Corinne Mercadier réalise des mises en scène photographiques liées à une perception poétique de la place de l'être humain dans l'espace. Elle porte autant d’intérêt à la danse qu’à l’architecture et aux espaces intersidéraux. Pour réaliser ses mises en scène, dessinées préalablement, elle fait appel à des modèles, danseurs, acteurs, qui seront ses interprètes. Elle fabrique les costumes, et les sculptures destinées à être lancées au cours des prises de vue.
Corinne Mercadier a travaillé au Leica argentique et au Polaroid SX70 jusqu’en 2008, puis s’est tournée vers le numérique.

Elle a exposé régulièrement à la Galerie Les filles du calvaire, Paris.
Quelques dates : 2001, Prix Altadis, Galerie Durand-Dessert et Galerie Juana de Aizpuru, Madrid ; 2002, le Mois de la photo à Paris, Les filles du calvaire ; 2003 La Suite d’Arles, carte blanche du Musée Reattu et du Ministère de la Culture. 2004 Fotofest, Houston, Texas ; 2006 et 2008 Galerie Alan Klotz, New York ; 2013 finaliste du Prix de l'Académie des Beaux-Arts Marc Ladreit de La Charrière ; 2014 "Wicked gravity", Fotografiska, Stockholm, Suède ; 2015 festival Planche(s) contact de Deauville, 2016 Espace Leica Paris, Rencontres de la photographie à Arles. 2017 "Les photographiques " Le Mans, "Lontano", dix-sept ans de photographie, et dessins à l'Abbaye de Jumièges ; L'Avenue, Shanghai, Chine ; 2018 rétrospective lors des Rencontres de la jeune photographie internationale, Niort.

Elle est présente dans les collections de La Maison Européenne de la Photographie, du FNAC, de la Bibliothèque Nationale, de Polaroid Corporation. Elle a publié la plupart de ses livres aux éditions Filigranes, "Où commence le ciel?", "Dreaming Journal, une monographie, et "Devant un champ obscur".