Où commence le ciel ?

1995-1996
17 Polaroids SX70 agrandis
78x76 cm
5 exemplaires

Commencement de l’infini. Dans les brindilles, les fils électriques entremêlés d’un paysage cahotique. Ou loin, derrière les yeux. Vu par, entendu par, cadré par, le ciel commence par le début qu'on lui offre, la boîte, le papier, la lumière, tout commence dans l'idée de faire, de montrer, de chercher ce qui aveugle. Son commencement perpétuel est celui d’une peau commune à tous, large, souple, non-close, une peau-tente, un écran contre la brûlure du noir infini. Il est tant d’autres choses, que j’ai voulu en 1992 poser cette question, où commence le ciel, à quelques personnes dont la pensée ou l’œuvre m’importaient.