Rêves, 2023 - en cours. Première présentation à Art Paris 4-7 04, stand A8 Galerie Binome

Texte & Planche contact
  • Rêves 01

  • Rêves 02

  • Rêves 03

  • Rêves 04

  • Rêves 05

  • Rêves 06

  • Rêves 07

  • Rêves 08

  • Rêves 09

  • Rêves 10

  • Rêves 11

  • Rêves 12

  • Rêves 13

  • Rêves 14

  • Rêves 15

  • Rêves 16

  • Rêves 17

  • Rêves 16-17

  • Rêves 18

  • Rêves 19

  • Rêves 20

  • Rêves 21

  • Rêves 22

  • Rêves 23

  • Rêves 24

  • Rêves 25

  • Rêves 26

  • Rêves 27

27 oeuvres sur papier
Encre, gouache, crayon de couleur
Dimensions du papier 37x30,5 cm
Une déchirure dans un voile d’or, une faille dans un écran.
La surface dorée aux contours libres s’écarte et dévoile un autre espace derrière elle, un fragment d’image.
Ici le fond d’or apparaît devant l’image, à la différence de son rôle d’arrière-plan abstrait dans les tableaux du Moyen-Âge. Et de ceux du 14ème siècle lorsque le fond d’or peut partager l’espace avec des débuts de paysage.
 
« Rêves » joue avec cette charnière historique en faisant cohabiter le fond abstrait médiéval et le paysage lointain des peintures de la Renaissance. L’arrière-pays.
Les paysages de « Rêves » ne sont pas descriptifs, ils ne permettent pas d’établir une cartographie à partir de leur forme. Ils évoquent des espaces sans attaches et flottent comme les nuages dans un espace plus grand, lui aussi proche de l’abstraction.
Je voyage vers des lieux que je n’ai jamais vus.
« Rêves » concentre l’esprit et les traces de mes paysages intimement connus et parcourus. Les étangs, marais salants abandonnés, chemins tracés dans le sel, courus par les vents.